Agrément & habilitation officiels n°233007
Agréé par le Ministère de l'Intérieur et le Trésor Public n°233007
02 53 46 24 04 contact@immatriculer.com

Délai de traitement au 07/07/2020 : moins de 12h*

Moto d'occasion

6 erreurs à éviter lors de l'achat d'une moto

L’achat d’une moto d’occasion peut s’avérer une bonne ou une mauvaise affaire. Voici une synthèse des points à connaître pour éviter toute déconvenue lors de l'achat d'une moto d'occasion.

1. Acheter une moto d'occasion n’importe où

Ne faites pas l’impasse sur le choix du vendeur.

Si vous maîtrisez parfaitement la mécanique moto et que vous êtes en mesure de jauger la qualité et la conformité du deux-roues qui vous est présenté, vous pouvez acheter aussi bien chez un pro que chez un particulier. Le dépôt-vente peut être une alternative intéressante, à condition que vous puissiez essayer la moto qui vous intéresse. Les enchères sont plus risquées et doivent être réservées de préférence aux acheteurs confirmés et aux mécaniciens aguerris.

2. Faire l’impasse sur l’historique de la moto

La collecte d’informations détaillées est impérative.

Qu’il s’agisse du carnet d’entretien, de factures de révisions ou de réparations, prenez le temps de collecter toutes les informations utiles. Ensuite, vérifiez que les données recueillies correspondent bien à la moto proposée. Pour toutes les marques et tous les types de motos (cross, roadster, touring, trail, custom, routière, sportive ou racer) vous vérifierez la conformité des informations fournies par le vendeur.

3. Tolérer des dysfonctionnements sur certains organes

C’est votre vie et celle de votre passager qui sont en jeu.

pas de compromis avec la sécurité en deux-roues

Une inspection détaillée, moto sur béquille, et un long essai dynamique routier sont absolument nécessaire. Évitez d’acheter sur un coup de tête. Prenez le temps de la réflexion : le marché des motos d’occasion regorge de belles affaires.

Inspectez particulièrement :

  • kilométrage : odomètre fonctionnel et relevé kilométrique cohérent par rapport aux factures présentées et à l’âge du véhicule.
  • Carte grise : informations administratives à jour.
  • Pièces détachées éventuellement remplacées : factures permettant de contrôler que ce sont bien des pièces d’origine, conformes, qui ont été utilisées.
  • Échappement : en bon état et homologué pour un usage routier.
  • Châssis, fourche et bras oscillant : ils doivent présenter une parfaite intégrité.
  • Système de freinage : aucune fuite, ni dysfonctionnement sur le circuit de freinage.
  • Embrayage : aucune sensation de patinage.
  • Moteur : aucun bruit anormal (dans l’idéal faites un essai complet à partir d’une moto avec moteur froid pour mesurer le démarrage à froid et la qualité de chauffe du moteur).
  • Pneu : aucune trace d’usure anormale ne doit être détectée, les pneus doivent être en bon état.
  • Tous les accessoires et commodos doivent fonctionner
  • Amortisseurs : ils ne doivent pas « pomper » et être suffisamment fermes.
  • Transmission : aucun à-coup ne doit être détecté, en cas de transmission par chaîne vérifiez que celle-ci est bien graissée. En cas de transmission par courroie, vérifiez l’état de cette dernière. Enfin, en cas de transmission par cardan, contrôlez l’absence de fuite ou de suintement suspect.
  • Le dessous de selle doit être nickel, aucune trace de corrosion ou d’humidité stagnante.

4. Acheter une moto d'occasion sans essai ou se contenter d’un essai routier de quelques minutes

Au contraire, l’essai devra être suffisamment long pour contrôler le bon fonctionnement de la moto en situation réelle. Dans l’idéal, il faudrait pouvoir la tester en milieu urbain et sur voie rapide. Profitez-en pour tester les freins AV et AR et manipulez tous les rapports de la boîte. Aucun trou à l’accélération ou raté à la décélération ne doivent apparaître.

C’est vous qui devrez essayer la moto, le vendeur pouvant éventuellement vous accompagner en passager s’il le souhaite.

Conseil : assurez-vous que la moto que vous souhaitez essayer est bien assurée, vérifiez les papiers du vendeur et ceux de son assurance. Bien sûr, vous devrez également accepter de présenter votre permis au vendeur pour le rassurer. Si le vendeur refuse l’essai ou si la moto n’est pas assurée coupez court à l’entretien.

restez raisonnable pour les conditions de votre essai moto

5. Perdre son sang-froid et acheter la moto sans négocier

Ca y est : vous avez inspecté la moto de vos rêves, vous avez réalisé un essai concluant et tous les indicateurs sont au vert pour réaliser la transaction.

Patientez encore un peu. Prenez le temps de discuter avec le vendeur et mesurez l’empressement avec lequel il souhaite vendre le véhicule. S’il s’agit d’un particulier, sans doute acceptera-t-il une négociation. S’il s’agit d’un professionnel, tentez de négocier une remise ou une extension de garantie, voire un accessoire moto. 

6. Faire l’impasse sur le contrôle documentaire

Les papiers de la moto doivent être complets et à jour. 

  • Vérifiez que la moto est bien au nom de la personne qui réalise la vente. 
  • Contrôlez que la date de mise en circulation correspond avec ce que vous a dit le vendeur.
  • Le numéro de série doit bien sûr correspondre à celui de la moto présentée.
  • Le vendeur doit vos présenter un certificat de non-gage (certificat de situation).

Ces quelques conseils vous donnent les bases d’un achat prudent.

Avant de procéder à l’achat proprement dit, définissez le mode de paiement avec l’acheteur. Privilégiez le chèque de banque, qui sera gage de sérieux et qui permettra un suivi documentaire plus précis en cas de souci ultérieur.

Questions réponses

Une question spécifique au sujet de cette page ? Posez-vous votre question ci-dessous et nous vous répondrons rapidement.

Sur le même sujet

Pourquoi acheter une moto d'occasion ?
Moto, petite ou grosse cylindrée ?
Où acheter une moto d'occasion ?
5 étapes à respecter avant l'achat d'une moto d'occasion
Achat de moto, quels documents exiger
Comment calculer le prix d'une moto d'occasion ?
Les motos qu’un permis B permet de conduire
Moto électrique, le guide d'achat
Où acheter un scooter d'occasion ?

Votre demande de carte grise en ligne, en 4 étapes :

Faites votre demande en ligne

Envoyez vos documents

Dossier traité sous 24h

Vous recevez votre carte grise

Démarche en ligne

Avis des usagers

5 /5

Très pro, rien à dire. Parfait. Merci

5 /5

Bin ce cimple et rapide je recommande

5 /5

Rapide. Je recommande

3 /5

un peu long avec les délais postal je l ai reçu 18 jours après mais site fiable

4 /5

BIEN SATISFAITE DE MA DEMANDE

Votre carte grise par internet en moins de 5mn

RÉGLEZ EN 3 OU 4X

À partir de 100€

ENREGISTREMENT EN 24H

Dès que votre dossier est complet

SIMPLE & RAPIDE

Procédure simplifiée exclusive

Agréé & Habilité par le Ministère de l'Intérieur et le Trésor Public, habilitation n°233007